La Location avec Option d’Achat (LOA)

Pour acheter une voiture neuve, l’on dispose de plusieurs options. Parmi celles-ci, il y a la Location avec Option d’Achat (LOA) encore appelée Location avec Promesse de Vente (LPV) ou Leasing. Cette alternative, très proche de la location longue durée, peut être très avantageuse par rapport au crédit auto classique. Il n’en demeure pas moins que certains de ses aspects font que la LOA peut ne pas constituer une bonne option.

fonctionnement loa

La LOA permet à un individu de disposer d’une voiture sur une période déterminée pouvant à s’étendre de 2 à 5 années, moyennant le versement de mensualités. La voiture est acquise dans un état complètement neuf et il est possible de la changer périodiquement. A la fin du contrat ou à n’importe quel moment, le locataire de la voiture peut en devenir propriétaire et il doit alors verser une échéance correspondant à 5 à 10% du prix de la voiture neuve. Mais, certaines modalités sont convenues au moment de la signature du contrat. Si le locataire doit, par exemple, s’approprier le véhicule à la fin du contrat, il est précisé dès le début quel sera son prix à la fin du bail.

termes conditions loa

Dès la signature du contrat, certains éléments doivent être précisés. Entre autres, la durée de la location est mentionnée dans le contrat, de même que la valeur effective du véhicule lors de sa location et sa valeur résiduelle (son prix à la fin de la location en cas d’acquisition). Le contrat définit également les modalités de remboursement ; avec ou sans assurance. Un montant est déposé au début comme garantie, par le locataire. Ce montant est également mentionné. En outre, le locataire ne devient jamais le propriétaire de la voiture mais en est plutôt le co-titulaire. Après signature du contrat, il dispose d’une semaine pour se rétracter.

Avantages d’une LOA

– La LOA est accessible à plus de personnes d’autant plus que les mensualités sont moins élevées que celles d’un crédit auto
– Le locataire dispose du loisir de changer de voiture comme bon lui semble
– Le kilométrage est défini selon les besoins du locataire
– Il n’y a pas un taux d’intérêt en jeu.

Inconvénients

– En cas de dépassement de la limite du kilométrage, les indemnités peuvent être très élevées.
– Le locataire, malgré qu’il n’est pas propriétaire du véhicule, en partage la responsabilité.
– S’il doit acheter la voiture à la fin de la location, le montant qu’il aura à dépenser sera plus important que s’il avait souscrit à un crédit auto.

Publié dans Conseils de financement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.